Compteur kilométrique trafiqué : une arnaque encore trop méconnue

Il y a 1 mois 60

Olivier Cottrel

Phénomène qui impacte le marché de l’occasion, la fraude au compteur kilométrique reste encore plutôt méconnue du grand public. Selon un récent sondage mené par Odopass auprès de ses utilisateurs, 70 % de ses utilisateurs n’ont pas conscience du risque de fraude au compteur auquel expose l’achat d’un véhicule d’occasion.

Pas toujours simple de détecter une fraude au compteur kilométrique !Pas toujours simple de détecter une fraude au compteur kilométrique !

Si le marché de l’occasion est en perte de vitesse depuis plusieurs mois, faute de produits, un phénomène ne connaît pas la crise : la fraude au compteur kilométrique.

Suivant la logique toute simple selon laquelle moins le véhicule est kilométré plus sa valeur sur le marché de l’occasion est haute, certains propriétaires peu scrupuleux n’hésitent pas à trafiquer le compteur de leur voiture.

Chaque année, au moins 600 000 voitures d’occasion sont revendues avec un compteur falsifié, soit 10 % des automobiles échangées sur le marché de la seconde main.

Une vraie arnaque de grande ampleur, qui concerne 20 % du parc automobile total Français, et dont le préjudice financier est estimé entre 500 millions et 1 milliard d’euros par an pour les acheteurs.

Invisible à l’œil nu et facile à mettre en œuvre, l’arnaque profite également de la méconnaissance du grand public quant à l’étendue du phénomène. En effet, selon un récent sondage mené par Odopass (une application qui sécurise l'achat et la vente des véhicules entre particuliers) 70 % de ses 2 600 utilisateurs français interrogés, soit plus de 2 sur 3, n’ont pas conscience du risque de fraude au compteur auquel ils s’exposent lors de l’achat d’un véhicule d’occasion.

Dans le détail, 19 % des répondants pensent même que la fraude touche moins de 2 % du parc auto français, 19 autres moins de 5 % du parc, et 29 % entre 5 et 10 % du parc. Seul un quart des répondants tombent juste (20 %).

En complément du site Histovec, lancé par le Gouvernement en 2019 qui permet d'en apprendre plus sur l'historique d'un véhicule d'occasion (propriétaire (s), situations administratives, réparations importantes et historique du kilométrage), Caradisiac vous donne quelques moyens pour repérer les compteurs trafiqués et éviter de vous faire avoir.

Image d'illustration de l'articleArticle vidéo

Comparatif

Image d'illustration de l'articleArticle vidéo

Le starter de 8h00

Image d'illustration de l'articleArticle vidéo

Lire la Suite de l'Article