Comment l'industrie auto a déguerpi de France en 15 ans

Il y a 1 semaine 21

Par Alain-Gabriel Verdevoye le 15.09.2021 à 16h23 Lecture 5 min. Abonnés

Le déficit commercial de l'automobile française bat tous les records. Il s'est élevé à 9,4 milliards d'euros au premier semestre. Il atteignait 15,4 milliards sur l'ensemble de l'année 2020, contre un excédent de 10 milliards au milieu des années 2000. Une Bérézina due aux délocalisations. Et l'électrification accroît ce déséquilibre abyssal.

Citroën C4, produite en Espagne

Une Citroën C4, produite en Espagne.

Challenges - N. Meunier

9,4 milliards d’euros de déficit au premier semestre. La balance commerciale française du secteur automobile n’arrête pas de battre des records négatifs. Son déséquilibre s’est encore accru de 2,5 milliards par rapport aux six premiers mois de 2020, selon les chiffres officiels publiés par le gouvernement! Les importations sont désormais supérieures d'un tiers aux exportations. L’automobile et les équipements pour véhicules représentent le deuxième plus fort déficit de la balance tricolore (hors énergie), derrière les produits informatiques et électroniques. L’année 2021 devrait donc représenter une nouvelle année historique en matière de déséquilibre automobile, après les années 2020 (-15,4 milliards) et 2019 (-15,3 milliards). Le trou abyssal de ce qui fut l’un des fleurons tricolores n’a donc rien à voir avec la pandémie. Au milieu des années 2000, l'excédent commercial de l'automobile française tournait encore autour de… dix milliards d’euros.

Effondrement structurel du "made in France"

Le plongeon structurel du commerce extérieur automobile s'explique par une baisse de la production automobile française. Et ce, alors que le marché reste à peu près stable (hors pandémie). La production (utilitaires compris) s'est effondrée de 40% l'an passé dans l'Hexagone à un peu plus de 1,3 million de véhicules, soit un retour au score du début des années 1960. La production espagnole a

Notre rubrique Automobile

Lire la Suite de l'Article