Bordeaux et Lyon vont limiter la vitesse à 30 km/h

Il y a 1 semaine 23

Il faudra bientôt lever le pied dans la capitale des Gaules. Grégory Doucet, maire écologiste de Lyon depuis 2020, a annoncé que la limitation de la vitesse à 30 km/h sera mise en place dans sa ville à partir du printemps 2022. Une déclaration qui ne surprend pas, puisque la mesure avait été mentionnée dans son programme.

Au micro de France 3 Rhône-Alpes, il a expliqué que cette décision vise à "apaiser la ville" avec notamment le but de "réduire l'accidentologie". Il a déclaré à ce sujet qu'une "baisse de 40 %" des accidents de la route a été constatée "dans les grandes capitales européennes, à Bruxelles, en Espagne ou aux Pays-Bas, qui sont déjà passées en ville 30".

La réduction de la limitation de vitesse doit aussi faire baisser le bruit en ville. Le changement de la limitation de 50 à 30 km/h concernera la quasi-totalité des rues de Lyon. Seuls quelques grands axes très roulants resteront limités à 50 km/h.

Lyon rejoindra ainsi une liste désormais longue de grandes villes françaises qui ont adopté le 30 km/h, avec notamment Grenoble, Lille, Nantes, Montpellier et bien sûr Paris depuis la rentrée. Les conducteurs lyonnais seront par ailleurs confrontés à un renforcement des restrictions de circulation, avec la volonté de bannir tous les diesel d'ici 2026.

Dès janvier 2022 à Bordeaux

Quelques heures après le maire de Lyon, c'est au tour du maire de Bordeaux d'officialiser les 30 km/h pour sa commune. Pierre Hurmic a annoncé que ce sera le cas dès janvier 2022. Lors de sa conférence de presse de rentrée, il a précisé que la limitation à 30 km/h sera en place dans 9 rues sur 10. La limitation à 50 km/h restera en place sur des boulevards urbains et les quais de la Garonne.

Avec cette mesure, Pierre Hurmic souhaite diminuer le nombre de voitures dans Bordeaux. Il a déclaré : "rouler doucement ne fait pas perdre de temps, et je veux rappeler que la vitesse moyenne pour une voiture en ville est de 14 km/h à Bordeaux". Il compte par ailleurs tripler le nombre de couloirs de bus, augmenter de 30 % le nombre de pistes cyclables et élargir la zone piétonne dans l'hyper-centre.

Lire la Suite de l'Article