Bentley construit sa propre machine à remonter le temps

Il y a 1 semaine 31

Par Eric Bergerolle le 21.07.2021 à 07h21 Lecture 9 min. Abonnés

Bentley propose à ses clients blasés de renouer avec le sens du merveilleux en conduisant le nec plus ultra de sa production de... 1929. Une manière de mettre en lumière l'ampleur des progrès accomplis depuis.

Bentley Blower Continuation (2021)

Une voiture de course de l’entre-deux-Guerres renaît, authentique jusqu’au dernier boulon. Bentley reproduit le second des cinq exemplaires de la 4 1/2 Litre Blower conservée sous le nom de “Team Car Number 2”. Ce prototype donnera naissance à douze autres reproductions, vendues 2 millions d'euros environ l'unité.

Image © Bentley

Rien de mieux qu’une bonne séance de musculation au volant d’une Bentley trépidante des années 1930 pour apprécier le niveau de confort et de sûreté que distille sa lointaine descendante de 2021. Pour qui s’est habitué à la facilité de conduite de la Bentley Flying Spur — berline la plus rapide du moment — et à la poussée démoniaque des 635 chevaux de son moteur à 12 cylindres, il est rafraîchissant de s’offrir des sueurs froides aux commandes de la Bentley Blower Car Zero, reproduction fidèle du modèle pieusement conservé par le constructeur, qui participa à l’édition 1930 des 24 Heures du Mans. 

A la manière des généticiens du célèbre roman de Michael Chrichton, “Jurassic Park” (1990), qui ramènent les dinosaures à la vie, les ingénieurs de Bentley ont reconstitué pièce par pièce l’un des monstres sacrés de l’histoire de l’automobile. Douze autres exemplaires seront assemblés à la main, de sorte à ce qu’une poignée d’amateurs fortunés puissent s’offrir le plaisir rare d'humer le parfum du neuf, à bord d’un bolide conçu à la fin des années 1920. 

Quand Jaguar et Aston Martin font renaître leurs bolides des années 60, Bentley remonte jusqu’à 1929

Bentley a décidé, en 2019, d’emboîter le pas à ses compatriotes Jaguar et

Notre rubrique Automobile

Lire la Suite de l'Article