Radar anti-bruit : des verbalisations dès 2022

Il y a 1 semaine 50

Florent Ferrière

 des verbalisations dès 2022

Une étude estime que le transport routier est responsable de la moitié du coût social et économique de la pollution sonore.

Le bruit, un enfer pour de nombreux Français. Selon une étude publiée ce jour, menée par le Conseil national du bruit (CNB) et l'Agence de la transition écologique, la pollution sonore empoisonne la vie de 25 millions d'entre eux. Et cela a des conséquences sur leur état de santé (troubles du sommeil, maladies cardiovasculaires…) mais aussi sur l'économie (dépréciations immobilières...).

L'étude a chiffré le coût de cette pollution pour la société : 156 milliards d'euros par an ! Principaux responsables ? Les voitures, motos et camions ! Selon le rapport, les bruits routiers représentent à eux seuls 51,8 % du coût total.

Auprès du Figaro, Laurianne Rossi, présidente du CNB, souligne que le bruit "n'est pas qu'une gêne, mais bien un enjeu de santé publique". Elle souligne que des mesures sont prises pour la pollution de l'air, "car on l'associe clairement aux maladies respiratoires et on dispose d'études qui permettent de dire qu'elle tue 48 000 personnes par an". Mais pour elle, "on n'en fait pas autant contre le bruit".

Ce qui va bientôt changer, car une nouvelle arme anti-bruit est sur les rails : un radar ! Voilà quelques années qu'on en parle, avec des tests en ordre dispersés. Une nouvelle expérimentation va commencer avec huit collectivités volontaires, notamment Nice, Toulouse ou la Vallée de Chevreuse.

Dans un premier temps, de novembre 2021 à avril 2022, l'expérimentation va se faire sans verbalisation. La période va notamment permettre de jauger l'efficacité du système, dont la tâche est ardue : traquer les véhicules trop bruyants, dans le flot de la circulation et le bruit ambiant ! Les engins trop sonores seront ainsi "flashés".

Et attention, l'envoi de PV est prévu à partir de la fin 2022 ! Les premiers visés sont évidemment les deux-roues. Mais le radar peut aussi verbaliser des voitures de sport ou de vieilles guimbardes mal entretenues. Du côté de l'État, on travaille actuellement à un nouveau décret pour définir le montant de l'amende et le seuil de bruit toléré.

Image d'illustration de l'article 13,9 /20

Lire la Suite de l'Article