Hyundai pourrait décliner la gamme électrique Ioniq par le bas

Il y a 1 semaine 17

Audric Doche

Jusque là, la plateforme E-GMP du groupe Hyundai/Kia ne fait parler d'elle qu'avec des modèles haut de gamme, puissants et richement dotés. Mais le géant coréen pourrait bien s'en servir sur des autos plus compactes et accessibles. Le successeur du Kona Electric pourrait notamment en bénéficier.

Hyundai pourrait décliner la gamme électrique Ioniq par le bas

La nouvelle Ioniq 5 est déjà un succès pour Hyundai. Le constructeur coréen a reçu quelque 40 000 commandes fermes pour la berline/SUV rien qu'en Europe. Malheureusement, du fait de la pénurie de certains composants, Hyundai ne pourra honorer que la moitié de ces commandes à court terme. Les clients intéressés devront donc, pour certains, se montrer patients, d'autant plus que Hyundai planche sur le développement d'autres modèles : la Ioniq 6, découlant du concept Prophecy, et le grand SUV Ioniq 7.

Qui des modèles plus compacts, légers et accessibles ? Le responsable du marketing Hyundai a confirmé à nos confrères d'Automotive News que cela aurait du "sens d'étendre les bénéfices de la plateforme E-GMP à des véhicules plus petits". 

Le Kona Electric serait le candidat idéal pour devenir cette Ioniq 2/3/4 qui permettrait à des budgets plus serrés d'accéder aux batteries en 800V, à la recharge ultra rapide et à la connectivité développée et aux mises à jour à distance. Surtout, Hyundai serait le premier constructeur au monde à décliner des batteries en 800V sur des modèles compacts, alors que certains rivaux généralistes sont encore sur des plateformes électriques nettement moins évoluées.

Lire la Suite de l'Article