Augmentation du prix des carburants : le chèque énergie va être revu à la hausse

Il y a 1 semaine 22

Florent Ferrière

 le chèque énergie va être revu à la hausse

Jean Castex s'apprête à annoncer une hausse du montant du chèque énergie. Celui-ci devrait être accordé à davantage de Français.

Depuis quelques semaines, le gouvernement suit avec inquiétude la hausse des prix des carburants. L'exécutif ne peut oublier que la crise des gilets jaunes est née à l'automne 2018 avec cette raison. Il craint donc que l'envolée des tarifs dans les stations depuis le début de l'année 2021 relance la mobilisation, d'autant qu'à la hausse du plein de son auto s'ajoute une flambée des prix du gaz et de l'électricité.

Le gouvernement a donc décidé d'agir. Mais inutile de rêver, il n'est pas question d'alléger les taxes sur les carburants. Suite à la forte mobilisation des gilets jaunes, Emmanuel Macron avait déjà gelé toutes les hausses de la fiscalité prévues jusqu'en 2022. Impossible d'imaginer une baisse, qui serait de toute façon anecdotique.

Pour l'instant, le gouvernement va miser sur un moyen détourné, le chèque énergie. Il s'agit d'une aide pour payer les factures d'énergie d'un logement. Cela n'est donc pas lié directement à l'utilisation du véhicule. Mais cela reste une aide au foyer, qui peut ainsi avoir par ricochets davantage de moyens pour faire le plein d'une auto dont il ne peut se passer.

Selon RTL, Jean Castex va annoncer ce jeudi lors d'un déplacement en Aveyron une hausse du montant du chèque énergie. Actuellement, selon les conditions de ressources, il varie de 48 à 277 €. Un plafond qui sera donc revu à la hausse. Les critères pour en profiter devraient être revus afin de permettre à davantage de Français de toucher un chèque énergie.

Reste à savoir si ce chèque énergie pourra enfin être lié directement au carburant, afin de calmer la grogne contre ce sujet précis.

Lire la Suite de l'Article